Perigord noir

 

Sans titre

 

 

 

 
© Image de Louis Bourdon

 

Beynac côté français, Castelnaud côté anglais. Les deux châteaux qui se font face résument bien les interminables confrontations qui ont opposé ces deux solides forteresses. Le château de Castelnaud aujourd'hui restauré n'a plus d'assauts à repousser, et acceuille bien volontiers les visiteurs pour leur conter le Moyen Âge. (voir la carte : cliquez ici)

Le musée de la guerre au Moyen Âge :

Ce musée possède une rare collection de pièces authentiques : épée, tenues defensives, de hallebardes, de piques, de pierrières et de bombardes. Il vous fera découvrir l'art de la guerre au Moyen Âge et certains aspect de la vie des seigneurs de Castelnaud avec le jardin d'inspiration médiévale et le donjon meublé.Le circuit de visite libre est doté d'une riche signalétique, de multimédia, de bornes intéractives, de maquettes.

Un jardin médiéval a été récemment installé sur le châtelet.

Enfin, de la terasse du château, la vue se porte sur la vallée du Céou, un panorama remarquable sur l'un des plus beaux paysages de la vallée de la Dordogne.

Ouvert toute l'année :

Février, Mars et du 1er au 11 Novembre : 10h - 18h
Avril, Mai, Juin et Septembre : 10h - 19h
Juillet et Août : 9h - 20h
12 Novembre à fin Janvier : 14h - 17h

Du 9 juillet au 31 août :

- Animation médiévales tous les jours sauf le samedi, avec maniement d'armes l'aprés-midi.

- Visite théâtralisée en nocturne à 20h15 tous les soirs sauf le week-end.

Accés :

Pour stationner, contournez le village et suivez les panneaux qui mènent à un parking payant (2 €) situé en contre-haut du village. Pour les plus courageux, possibilité d'accéder par le bas du village, la montée est difficile mais la vue et le village en valent la peine.

Histoire :

Le château voit le jour sans doute au tout début du XIIIe siècle.

Ayant embrassé la foi cathare, les premiers occupants : Bertrand de Casnac et sa famille sont chassés par Simon de Montfort en 1214.
Aprés le traité de Paris signé en 1259, le château passe entre les mains des Anglais, Saint Louis le cède au roi d'Angleterre Henri III. Les Anglais le renforce alors d'un donjon et d'une enceinte.

Lors de la guerre de Cent Ans, la forteresse passe aux mains de la famille Caumont, qui fait allégeance à l'Angleterre en 1405.
Pris par les troupes française en 1442, le château est démantelé, puis reconstruit dans la seconde moitié du XVème siècle, aprés son retour dans le giron des Caumont. Le corps de logis principal, la barbacane et l'enceinte basse (celle qui sépare le château du village) datent de cette époque, la tour d'artillerie du siècle suivant. Les Caumont seront propriétaires du château jusqu'à la révolution.

Au début du XVIIe siècle, la foteresse est encore renforcée avant d'être abandonnée, les temps sont désormais aux demeures d'agrément et les Caumont se font construire une agréable demeure de style Renaissance non loin de là : le château des Milandes.

Transformée en carrière de pierre au XIXe siècle, il servit encore d'abris à quelques résistants lors de la Seconde Guerre Mondiale. En 1966, le château de Castelnaud fut classé au titre des Monuments Historiques. En ruine, il fit l'objet de deux campagnes de restauration spectaculaires: entre 1974 et 1980 et de 1996 à 1998.

 

 

Le Périgord Noir