Perigord noir

 

Sans titre

 

 

 

 

 

Situé à la frontière entre Vézère et Dordogne, le Bugue est au carrefour entre Périgord noir, pourpre et le pays des bastides.

C'est un joli site au bord de la Vézère, la ville date essentiellement du 19ème siècle, la vieille ville ayant été rasée à cette époque à cause d'un plan d'urbanisme plus que discutable.

Pour voir la carte : cliquez ici

A voir :

Le quartier médiéval : il s'étend entre la rue de Paris et le chemin de la Bessade, ainsi que sur le bord de la Vézère. L'un des rares bâtiments ancien est le moulin de Bas (XII-XVIème siècle) qui abrite l'office du tourisme.

A faire :

Le village du Bournat : "Le village à remonter le temps"

 

Au bord de la vézère, en direction des Eyzies.
Un village périgourdin grandeur nature, reconstitué sur 4 hectares, évoquant l'atmosphère quotidienne à la fin du 19ème siècle.

Il y a bien sûr l'école, la chapelle, la mairie, mais aussi un lavoir, un chai ...Des artisants-acteurs reprennent les gestes anciens avec les outils, les vêtements et les materiaux de l'époque. Nouveau cette année la photographie en 1900, vous pourrez être photographier en costume d'époque.
Pour les enfants, attractions forraines et manèges d'époque gratuits(ouvert en saison uniquement), des ateliers enfants (sculpture sur pierre, écriture à la plume, modelage).

De nombreuses animations sont programmées :visite guidée, journée à thème, ateliers enfants, fête des moulins, danse folkloriques, contes pour enfants, ...
Visites nocturnes sur les croyances, les légendes et superstitions en Périgord le mardi et le mercredi à 21h sur réservation.
Bref de quoi passer une journée instructive et ludique.
Bon restaurant à l'entrée au décor 1900.

Ouverture :
mi-fev/avril et oct/mi-novembre : 10h-17h
mai-septembre : 10h-19h.
Fermé du 12 novembre au 15 février

L'Aquarium du Périgord noir :

A côté du Bournat, direction les Eyzies.
L'Aquarium a été conçu de telle manière que le visiteur a l'impression d'évoluer au coeur des rivières. Les bassins sont en majorité à ciel ouvert, ceux qui sont couverts, se visitent de l'intérieur : au dessus, à droite, à gauche, les poissons vous entourent.

Ouvert toute l'année

La grotte de Bara-Bahau :

Cette grotte privée fait une petite centaine de mètres de long, elle est classée aux monuments historiques. Constituée d'un calcaire particulièrement tendre, elle est striée de griffures d'ours et présente quelques gravures datées de 14 000 ans (magdalenien moyen), elles sont réalisées à la pointe du silex sur des tracés digitaux qui semblent être des "brouillons". Les dessins représentent chevaux, auroch,bisons,cervidés,ours ainsi que des signes abstraits, des mains humaines.

Ouverture :
Fév-Juin : 10h-12h et 14h-17h30
Juil-Août : 9h30-19h
Sept-Décembre : 10h-12h et 14h-17h
Fermée en Janvier.

 

 

 

 

Le gouffre de Proumeyssac : "La cathédrale de cristal" à Audrix.

Le gouffre de Proumeyssac est large de 80m et profond de 50m.
Formé il y a quelques millions d'années par le retrait de la mer qui recouvrait alors l'Aquitaine, le "Cro de Promeissat", protégé par les légendes terrifiantes qu'il inspirait au Moyen Age, ne fut exploré qu'en 1907. Le courageux puisatier qui y pénétra pour la première fois, à l'aide d'un treuil et d'un tonneau, en fut si émerveillé, que ses propriétaires décidèrent de l'ammenager pour en permettre la visite.
Un son et lumière met en valeur les superbes concrétions qui continuent de se développer sur les parois vertigineuses.
Ceux qui le désirent, peuvent, comme au début du 20ème siècle descendre dans le gouffre dans une nacelle, par groupe de 8 (compter 15 euros).
Certains jours des animations, concerts et spectacles sont organisés.

Ouverture :
Nov-Décembre et Février : 14h-17h
Mars-Avril et Sept-Octobre : 9h30-12h et 14h-17h30
Mai-Juin : 9h30-18h30
Juillet et Août : 9h-19h
Fermé en Janvier

Manifestation :

Fête de la Saint Louis août : Place du près Saint Louis, fête foraine avec concert, retraite au flambeau et grand feu d'artifice le 24 août.

Personnage célèbre :

Qui se souvient de Jean Rey, né au Bugue en 1583 ? Jean Rey fut un chimiste et médecin français. Il observa en 1630 que l'étain et le plomb augmentent de masse quand on les calcine et attribua cette action à l'air, énonçant le principe de conservation de la matière avant Lavoisier. Il avait également mis en évidence la pesanteur de l'air.

 

 

Le Périgord Noir