Perigord noir

 

Sans titre

 

 

 

 Un mai - Honneur aux patrons

 

Cet arbre ébranché ne conservant qu'un toupet, enrubanné de la mi-hauteur au sommet, décoré de drapeaux et d'une pancarte, que vous verrez certainement lors de votre périple en Périgord, est la survivance d'une tradition païenne.

Pour fêter l'arrivée du printemps, un arbre (symbole de jeunesse et de fécondité) était planté sur la place du village le 1er Mai. Cette coutume s'étendit ensuite aux moments importants de la vie familiale comme le mariage.

Aujourd'hui, on dresse un arbre en l'honneur du nouvel élu, du patron ou à la fin des travaux de construction d'une maison.

 

 

 

 

Le Périgord Noir / 2007