Perigord noir

 

Sans titre

 

Les Eyzies - Cro Magnon

C'est ici, à 20km de Sarlat, que l'on découvrit le célèbre homme de Cro-Magnon.

C'est au village des Eyzies qu'est née la préhistoire dans les années 1860. Installé tout contre une haute falaise trouée d'habitation troglodytiques, dominant la Vézère et la Beune, au croisement de toutes les routes, le bourg a révélé un incomprarable trésor de grottes ornées et de reliques paléolitiques. Dans un périmètre de quelques dizaines de kilomètres carré, le visiteur parcourt près de 450 000 ans d'occupation humaine.

Pour voir la carte : cliquez ici

A voir :

Le Musée national de Préhistoire : Au pied du château des Eyzies, encastré dans la falaise qui domine la vallée de la Vézère. Ce musée crée en 1923 a fait peau neuve en 2004. C'est aujourd'hui le plus grand et l'un des plus beau musée consacré à la préhistoire et à l'art pariétal paléolithique de France. Il conserve plus de 18 000 pièces, qui retracent 400 000 ans de présence humaine dans la vallée de la Vézère, parmi lesquelles la série des objets de la Madeleine et la lampe de Lascaux. Moulages et objets permettent d'aborder de façon ludique et chronologique les origines de l'homme et de l'art, ses modes de vie, son habitat ...

L'abri Pataud : A 200m du centre, direction Périgueux. Visite guidée, claire et très instructive. C'est peut-être le site à visiter en premier pour mieux comprendre tous les autres sites de la région. A voir, ne serait-ce que pour ce splendide bouquetin sculpté au plafond (18 000 ans d'âge). Site de fouilles où l'on se balade à travers 14 niveaux archéologiques (de 34 000 à 20 000 ans avant J-C.). Evocation de la vie quotidienne et de l'environnement naturel des premiers Homo Sapiens Sapiens.

L'abri de Cro-Magnon : Derrière l'hôtel du même nom se trouve l'abri où furent découvert en 1868 les premiers squelettes de l'homme de Cro-Magnon. Rien à voir sur place, si ce n'est une plaque commémorative. L'origine de "Cro-Magnon" vient de cro en occitan qui veut dire abris, de Monsieur Magnon, personne à qui  il appartenait à l'époque de la découverte.

plaque commémorative Cro Magnon

Font-de-Gaume : à la sortie des Eyzies, direction Sarlat. Fond-de-gaume est une grotte naturelle ornée et déssinée.Ses peintures ont été exécutée en plusieurs fois, il y a 15 000 à 17 000 ans. Grande frise de bisons tout à fait remarquable. Ce sont les seules fresques polychromes encore visibles. Constitue sans doute l'une des plus belles grottes peintes de France.

La grotte des Combarelles : entre les Eyzies et Sarlat (D47). Réservation obligatoire à Fond-de-Gaume (1h à 10°, n'oubliez pas les petites laine). Sanctuaire majeur du paléolithique supérieur. Plus de 800 gravures datées entre 13 500 et 11 500 avant J.C, représentant la faune magdalénienne,  surtout des chevaux, mais aussi des bouquetins, des rhinocéros laineux, des ours, des lions, des mammouths et le fameux "Renne s'abreuvant". En changeant l'inclinaison de l'éclairage, le fouillis de traits s'anime d'animaux qui semblent courir, se mordre, s'affronter, vivre ..

Cap blanc

L'abri du cap Blanc : Route de Marquay, après les Combarelles. Sous cet abris rocheux, des Hommes de Cro-Magnon ont sculpté, à même la falaise de calcaire, des chevaux, des rennes, des bisons. Il n'y a que 13m à voir, mais il s'agit de la seule frise visitable au monde. Le site est classé aux monuments historiques ainsi qu'au Patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco.

Les grottes du Roc de cazelle : route de Sarlat (D47). Site habité depuis 14 000 ans et sans interruption jusqu'en 1966. La visite des grottes et du site est ponctuée par des personnages reconstituant des scènes de la vie courante aux différentes époques, évocation de la faune, de la flore. Le site a été peuplé dès la préhistoire, aménagé en château fort au Moyen Age, puis transformé en habitation civile. Visite libre avec de nombreuse explications pédagogiques. La promenade se termine par les deux maisons qui furent occupées jusqu'en 1966.

La grotte du Grand - Roc : sur la D47, direction Périgueux, apres les gorges d'Enfer. Abondance de stalactites et de stalagmites. Ce site réputé pour sa grande variété de cristallisation, est inscrit au Patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco.

L'abri préhistorique de Laugerie-Basse: juste à côté du Grand-Roc, billeterie commune, visite des abris préhistoriques à l'époque de Cro-Magnon. Site inscrit au patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco. La Laugerie-Basse est à la fois réputé pour le grand nombre d'outils découverts sur le site mais aussi pour les 500 objets ornés retrouvés sur place. C'est ici, que l'archéologue Paul de Vibraye a découvert la fameuse "Venus impudique", figurine féminine. Les objets sont exposés en grande partie au Musée de Préhistoire des Eyzies.

L'abri du Poisson : dans le site des gorges d'Enfer, une minuscule cavité où des hommes ont gravé avec une précision inhabituelle un saumon mâle, il y a 25 000  ans. C'est la plus ancienne gravure de poisson connue au monde.

 

Fond de Gaume

 

Autres sites archéologiques et préhistoriques :

On en dénombre prés d'une centaine dans la région, dont une quinzaine classés par l'Unesco, tous ne sont pas ouvert aux visites. L'office du Tourisme des Eyzies a édité une liste de tous les sites accessibles avec les horaires d'ouvertures.

 

Certains sites sont accecibles en fauteuil roulant:

http://www.handicapzero.org

 

 Le Périgord Noir