Perigord noir

 

Sans titre

 

 

 

La Mique est une sorte de pain qui accompagne très bien le confit le canard ou d'oie, le petit salé voir le pot au feu.

 

 

 

 

Préparation :

Dans une terrine, couper le pain en petits morceaux de 1cm de côté.

Dans un saladier mélanger la graisse de canard, trois louches de bouillon tiède, les oeufs, l'ail écrasé,  la levure, le sel et le poivre.

Ajouter le pain et mélanger à nouveau. Le pain doit être suffisamment imbibé pour que la mique ne se défasse pas à la cuisson (il faut qu'il reste un peu de liquide au fond du récipient)

Ajouter la farine, on obtient une grosse boule compacte à laquelle on donne la forme d'un pain : c'est la mique. La recouvrir d'un nuage de farine, l'envelopper et laisser reposer 1h.

Puis plonger la mique dans le bouillon bouillonnant pendant 45mn environ.

La sortir et l'égoutter sur un torchon

Coupez de belles parts épaisses.

Servez chaud

 

 

Histoire :

Autrefois la mique faisait office de pain. Nos ancêtres préparaient souvent ce plat car il était peu coûteux et faisait appel à des ingrédients qu'ils trouvaient facilement.
La recette basique se compose de farine de maïs mélangée avec de la farine de blé, un verre d'eau, une pincée de sel et une cuillère à soupe de graisse d'oie, la mique est ensuite plongée dans de l'eau salée.

Il existe différente variante de la mique, selon les régions, on la retrouve jusqu'au limousin.

Le petit plus :

Pour les plus gourmands, quand il reste quelques tranches de mique, on les passe à la poêle avec de la graisse d'oie ou de canard, que l'on déguste avec une tranche de lard et une salade verte...

 

 BON APPETIT

 

 Le Périgord Noir