Perigord noir

 

Sans titre

 

 

 

 
 © ludo verhoeven

 

Montignac se trouve à à 25 km au nord de Sarlat (par la D704). Pour voir la carte : cliquez ici.

Le village constitue la véritable porte d'entrée de la Vallée de la Vézère, rivière qui coupe le village en deux. L'obligation d'y circuler à sens unique, d'est en ouest, donne l'impression qu'on a affaire à deux bourgs différents. Les rues sont plutôt des ruelles, où il vaut mieux ne pas s'aventurer en voiture. Plusieurs parkings sont à disposition.

En été avec la proximité immédiate de Lascaux, atmosphère très commerçante, artisanale et touristique.

A voir :

Montignac est une belle cité, statégiquement située sur la rive droite de la Vézère.

office du tourisme de Montignac

L'Office du Tourisme : installé dans l'ancien hôpital Saint-Jean datant 14ème siècle. N'hésitez pas à vous procurer le plan-circuit de la ville mis au point par l'office du tourisme.
Sous les arcades vous pourrez y prendre vos places pour visiter la grotte de Lascaux en haute saison.

La rue de la Pègerie : Prenez en face de l'office du tourisme, c'est une rue avec de nombreuses habitations datant du Moyen Âge. On remarque la vieille fontaine, les maisons à colombages et l'ancienne résidence de Gabrielle d'Estrées, offerte par Henri IV..

Poursuivez jusqu'à la Vézère pour admirer sur l'autre rive les maisons sur pilotis à galerie de bois.

 

Le Musée Eugène Le Roy :

Ce musée installé dans l'ancien hôpital Saint-Jean l'Evangile (office du tourisme), rend hommage à l'écrivain mort en 1907 dans la cité, auteur du fameux Jacquou le Croquant. Son œuvre y est exposée, ainsi que des objets personnels : mobilier du cabinet de travail, scènes de vieux métiers disparus, photos souvenirs et personnages en costumes, font revivre ses écrits les plus célèbres. Y sont aussi installées une galerie de ressources locales et une salle d'exposition d'outils préhistoriques.

Ouverture : De juin à septembre de 9h30-12h et  14h-18h30. Hors saison : 9h30-12h et 14h-17h30 sauf le dimanche.

 

Manifestations :

Soirée de bienvenue : chaque lundi en juillet-août de 18h à 22h. Kir offert par la municipalité sur la place du Sol

Festival international du Folklore et de l'Amitié : la 3ème ou la 4ème semaine de Juillet

Exposition d'Art et d'Artisanat du monde : en Juillet et Août, dans le centre culturel, rue principale

Festival musical du Périgord noir : de fin Juillet à mi-Août. Musique classique de très bon niveau dans les église de Saint-Léon sur Vézère, Saint Amand de Coly, Saint-Geniès, Thenon ...

maison sur pilotis
 © Boguy

Fête des inondés : le 3ème week-end d'Août sur la place d'Armes. Courses des garçons de café, bal et animation de rue.

Feu d'artifice sur la Vézère le 14 Août 2008 à 22h30

Histoire :

Montignac fut occupé dès le paléolithique puis colonisé par les Romains. Au début du Moyen Age et jusqu'au 10ème siècle est attestée l'existence d'une forteresse qui passe par mariage au comte du Périgord au 11ème siècle et devient une place forte. Les derniers comtes, Archambaud V et VI, voient leur bien confisqué en raison de leur conduite déloyale. Montignac revient alors à Louis d'Orleans qui, fait prisonnier à Azincourt, vend la ville à Jean de Blois pour payer sa rançon. La châtellenie reste à la famille d'Albret jusqu'en 1603, date à laquelle Henri IV la cède à François de Hautefort. Plusieurs fois démantelé pendant les guerres, le château est détruit en 1825.

Autrefois l'enceinte reliée à celle de la forteresse aboutissait à un Pont à tablier de bois qui franchissait la Vézère (face à l'actuelle rue de la Pégerie). Brûlé par les protestants en 1580, il fut reconstruit puis emporté par la crue de 1620. Le pont en pierre fut bâti à la fin du 18ème siècle, remplaçant le bac utilisé pendant 150 ans.

La petite ville est formée de deux noyaux de vie situés de part et d'autre de la Vézère. Rive droite, le "bourg féodal" s'ouvre sur des ruelles médiévales étroites. Rive gauche, le "faubourg", avec ses couvents et son prieuré, rappelle que sous l'Ancien Régime Montignac était un port terminus, haut lieu marchand et artisanal. 

  

 

Le Périgord Noir