Perigord noir

 

Sans titre

 

 

 

 

A Peyzenac-le-Moustier, entre les Eyzies et Montignac. Pour voir la carte : cliquez ici

C'est l'un des plus grands sites troglodytiques d'Europe. L'abri naturel, long de 300m, est très impressionnant. Jusqu'à 1500 personnes ont logé là. Il faut imaginer une ville bâtie  avec ses commerces, ses ateliers, ses logements, une rue, sur plus de 1 000m et 5 terrasses.

A voir :

La visite permet de se faire une idée du mode de vie dans ces habitations : citernes, fours, escaliers ... témoigne que la Roque Saint-Christophe était un lieu d'habitat constant.  Une maison en appui de la falaise a été reconstruite selon les méthodes des Xème et XIIIème siècle, dans la cuisine de "l'an mil" sont présentées des répliques de pièces archéologique

Reconstitution d'un conservatoire de machines de génie civil, notamment des treuils verticaux, horizontaux et à tambour, en hommage aux grands bâtisseurs médiévaux.

La route, étroite à souhait, musarde en contrebas entre rivière et falaise. Regardez les petits trous carrés dans la roche, où s'encastraient les poutres des maisons.

Histoire :

Les premiers furent les hommes de Cro-Magnon, il y a 25 000 ans environ. Le site fut ensuite modifié pour devenir un fort et une cité au Moyen-Age jusqu'au début de la Renaissance.  
Lors de la Guerre de Cent Ans, la Roque Saint-Christophe fut assiégée en 1401 par les Anglais  qui s'en emparèrent par la famine avant d'être eux-mêmes chassés 5 ans plus tard.
Pendant la guerre de religion, la forteresse étant occupée par les protestants, le site fut démantelé en 1588, sur ordre d'Henri III . Le site tombe alors dans l'oubli jusqu'à sa redécouverte au XXème siècle

Infos :

Parking ombragé et gratuit
Aire de pique-nique aménagée et gratuite, en plein air ou couverte. Snack-Bar glacier.
Chiens tenus en laisse acceptés

 

 

 

Le Périgord Noir